side-area-logo
Vous prévoyez faire des rénovations? Voici comment profiter du crédit d’impôt RénoVert!

Bonne nouvelle pour les propriétaires! En mars dernier, le gouvernement du Québec annonçait que le crédit d’impôt RénoVert était prolongé jusqu’au 31 mars 2018. Si vous prévoyez faire des rénovations, il se peut que les travaux effectués soient admissibles au crédit d’impôt. Voici ce qu’il faut savoir.

Vous prévoyez faire des rénovations? Voici ce qu’il faut savoir sur le crédit d’impôt RénoVert.

Les habitations visées

 Le crédit d’impôt RénoVert s’adresse aux propriétaires et copropriétaires d’une maison individuelle, d’une maison usinée (ou mobile), d’un condominium, d’un logement dans un immeuble à logements multiples ou d’un chalet habitable à l’année. Si vous avez une maison unifamiliale que vous habitez de façon permanente et un condo que vous louez, vous pourrez seulement demander le crédit d’impôt pour l’habitation reconnue comme étant votre lieu de résidence principal. L’habitation doit être située au Québec et avoir été construite avant le 1er janvier 2016.

Les exceptions

À l’exception d’un garage, une construction attenante ou accessoire à votre résidence ne sera pas admissible. Par ailleurs, les travaux de construction et de rénovation touchant un dispositif d’évacuation des eaux usées, des eaux de cabinet d’aisances ou des eaux ménagères, ne sont pas visés par ce crédit d’impôt.

Les travaux doivent être effectués par un entrepreneur qualifié

 Ce crédit d’impôt remboursable a pour objectif d’encourager les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation résidentielle écoresponsables qui ont été reconnus pour avoir un impact positif sur l’environnement et la consommation d’énergie. Pour être admissibles, les travaux doivent être effectués par un entrepreneur qualifié qui possède une licence appropriée en vertu de la Loi sur le bâtiment. Lisez notre article Choisir un bon entrepreneur pour ses rénovations en 7 étapes pour nos conseils.

Le montant maximal que vous pouvez demander

 Pour chaque habitation admissible, il est possible de demander un montant maximum de 10 000 $, ce montant correspondant à 20 % des dépenses admissibles. Les dépenses faites dans le cadre des travaux résidentiels doivent être supérieures à 2 500 $.

Les dépenses admissibles

 Si vous devez réaliser des études préalables à la réalisation des travaux, celles-ci seront comptabilisées dans les dépenses admissibles, au même titre que les permis de construction. Tous les biens ayant servi à l’exécution des travaux seront également admissibles, à la condition que ceux-ci respectent certaines normes énergétiques ou environnementales. Les coûts des services fournis par l’entrepreneur pourront également être comptabilisés.

Les types de travaux visés

Le crédit d’impôt RénoVert cible quatre types de travaux de rénovation résidentielle.

1.Travaux relatifs à l’enveloppe du bâtiment

Si vous souhaitez améliorer l’efficacité énergétique de votre résidence, l’isolation du toit et des murs extérieurs et le remplacement des portes et fenêtres peuvent faire une grande différence sur votre facture d’électricité. Si votre maison date de plusieurs décennies, une meilleure isolation du sous-sol pourrait vous apporter un confort additionnel, en plus de réduire significativement votre consommation d’énergie. Vous êtes charmé par un toit vert et tous les avantages qu’il offre? Cela tombe bien, car l’installation d’un toit vert (toit végétal) ou blanc est admissible au crédit d’impôt RénoVert. Tout comme le toit végétal, le toit blanc permet de réduire l’effet des îlots de chaleur.

2. Travaux relatifs au chauffage et à la climatisation

Tout remplacement d’appareil de chauffage intérieur utilisant le bois, les granules, le mazout, le propane ou le gaz naturel sont des travaux admissibles. Même chose pour le remplacement d’une thermopompe, d’un climatiseur, d’un chauffe-eau ou d’un système de ventilation récupérateur de chaleur. Mais attention, il est conseillé de s’assurer que les nouveaux équipements respectent les exigences minimales en termes de rendement énergétique, d’efficacité et de performance.

3. Travaux relatifs à la qualité de l’eau et du sol

Votre terrain est contaminé au mazout? Les coûts associés à sa décontamination sont admissibles au crédit d’impôt RénoVert. Par ailleurs, divers travaux visant la conservation et la qualité de l’eau peuvent également bénéficier de ce crédit. Par exemple, il est possible de récupérer l’eau de pluie en installant une citerne sous la terre. Cependant, les chalets ne sont pas admissibles pour ce type de travaux.

4. Installation de dispositifs d’énergie renouvelable

Vous souhaitez produire votre propre électricité en installant une éolienne domestique ou des panneaux solaires afin de répondre aux besoins en énergie de votre foyer? Ces dispositifs d’énergie renouvelable sont admissibles, à condition qu’ils respectent les normes canadiennes.

Quels que soient les travaux que vous souhaitez réaliser, un membre de notre équipe saura vous conseiller pour profiter au maximum du crédit d’impôt RénoVert.

Pour consulter la Liste des travaux de rénovation écoresponsable reconnus, consultez le site Internet de Revenu Québec.

 

Source : Environnement Canada, Revenu Québec, Hydro-Québec

Leave a reply